Pseudo:

Mdp:

Inscription - Mdp oublié

NEOPOLIS

Rechercher un article

Nos idées (Néopolis)

Vos idées (citoyens)

Leurs idées (politiques)

Toutes les idées

Tous les dossiers

Le gouvernement hybride

EXPRIMEZ-VOUS !

Si vous avez, vous aussi, des idées à proposer sur le site Envoyez les dans " Vos idées citoyennes " en cliquant ICI.Les meilleures seront publiées !

PROPOSITIONS

par champ ministériel

Cohesion sociale

Culture

Ecologie

Economie

Education

Institutions

Sante

Transports

Tous les champs

Millefaces Axid Flech Vue sur la vie M contre N Neopolis En pleine cible

Pour un accompagnement des juges afin de trouver des peines personnalisees efficaces.

par Jiby (19-03-2012)

Il est nécessaire que les juges soient entourés de médecins, de psychologues et de philosophes afin de trouver plus facilement une peine adaptée et personnalisée envers un délinquant donné.

 

Actuellement, la justice est vue comme le moyen de punir des coupables. La punition est vue comme un moyen de "faire du mal à qqn qui a fait du mal", par pure vengeance qu'on affuble alors du nom de justice.

Il peut alors se produire un cercle vicieux: une personne commet un forfait, on la punit pour rendre la justice, elle le vit mal et cherche à son tour à se rendre justice en commettant un forfait plus important, etc.

L'erreur est la même lorsque beaucoup de gens dressent leur chiens à coup de bâtons. Ils pensent que le chien va avoir mal et va donc améliorer son comportement. Mais il y a confusion: le chien ne comprend pas le sens d'un coup de bâton (il ne signifie rien en "langage chien", contrairement à la morsure par exemple), le chien n'a pas forcément compris l'erreur qu'il a fait (car il se retrouve souvent puni trop longtemps après que la bêtise ait été faite, et le maître lui impose des règles peu explicites). Du coup, le chien reçoit de la violence sans lui en donner sens, il s'endurcit et risque de devenir violent à son tour. L'éducation a eu l'effet inverse de l'effet recherché.

Il en va de même avec les humains lorsqu'on leur applique une sanction qu'il ne comprennent pas.

Les peines n'existent pas uniquement pour exercer un pouvoir de dissuasion.

Il faut voir les peines, non pas comme des vengeances mais comme des moyens de faire évoluer le délinquant. Or, les conditions qui ont conduit un délinquant à commettre ses forfaits viennent d'un contexte particulier et d'un passé qui lui est propre. Une punition infligée aveuglément de manière identique à toute personne commettant le même délit au nom de la justice, n'est non seulement pas juste (Doit-on appliquer la même sanction à la femme qui vole un paquet de gâteaux parce qu'elle n'en a pas les moyens qu'à une homme qui vole un paquet de gâteaux juste parce qu'il n'a pas envie de le payer ?) mais est inefficace (Une amende de 1000 euros n'aura pas le même impact sur un homme riche et sur un homme pauvre).

Il est donc nécessaire que la sanction soit individualisée et personnalisée pour être plus efficace.

Pour cela, il est donc nécessaire que les juges soient entourés de médecins, de psychologues et de philosophes afin de trouver plus facilement une peine qui ne cherchera pas à venger mais à permettre au contrevenant de progresser.

 

Recommander cet article : .

1.9/5 (11 votes)

 

COMMENTAIRES

QUELQUES ARTICLES ASSOCIES

Permettre une société de bien-être

Pour une plus grande clarté dans le recyclage des emballages (17-02-2012 par Jiby)

Halte au gaspillage des supermarchés (19-11-2011 par Jiby)

Réunir la médecine et la psychologie (24-10-2011 par Jiby)

 

Encourager l'écoute des uns et des autres

Autoriser les statistiques de toutes les diversités (02-10-2011 par Arnaud Montebourg)

Réunir la médecine et la psychologie (24-10-2011 par Jiby)

Créer des emplois-parents (11-02-2007 par Ségolène Royal)

 

Encourager l'ouverture d'esprit

Etablissement d'un service civique obligatoire (30-10-2006 par PS)

Pour le développement d'une justice réparatrice (11-12-2011 par Stéphane Jacquot (fondateur de l'ANJR))

Réunir la médecine et la psychologie (24-10-2011 par Jiby)

 

Faciliter la socialisation

Créer un service public de la petite enfance. (30-10-2006 par PS)

Etablissement d'un service civique obligatoire (30-10-2006 par PS)

Concilier justice et protection du citoyen (11-02-2007 par Ségolène Royal)

 

 

ENVOYER UNE IDEE CITOYENNE