Pseudo:

Mdp:

Inscription - Mdp oublié

MILLEFACES

Axid

M contre N

Flech

Neopolis

En pleine cible

Vue sur la vie

Forum

Breves

Contact

Rechercher un article

Millefaces Axid Flech Vue sur la vie M contre N Neopolis En pleine cible

Saint Thomas ne croyais que ce qu'il voyait ? Pourtant aujourd'hui, d'après la science, on a surtout tendance à voir ce qu'on croit.

Jiby

 

Pour ou contre l'homoparentalité ?

 

POUR - Les arguments des ANTI-homoparentalité sont parfois dénués de fondement scientifique et, plus simplement, de logique.Lorsque Serge Dassault (sénateur UMP) affirme qu’en autorisant l’homoparentalité, « Il n'y a plus de renouvellement de la population », il lie l’autorisation du mariage gay à la démographie d’un pays. Ce qui implique soit qu’on obligerait tous les gens à être homo (ce dont il ...

CONTRE - Excluons l’argument de la décadence en référence à l’épisode de Sodome et Gomorrhe qui associe l’homosexualité au pêché auquel tout Homme serait tenté de succomber. Excluons tout autre argument religieux qui n’est que question de foi et n’en est pas moins respectable, il reste malgré cela d’autres raisons d’être opposé à l’homoparentalité.Les partisans de l’homoparentalité utilisent parfois des arguments frôlant ...

 

Profs, petit tour des privilèges inexistants

 

Il est des professions pour lesquelles l’image que l’on en a et la réalité présentent un véritable décalage. Il s’agit bien souvent des professions exercées par des fonctionnaires, terme devenu même péjoratif. Les métiers de l’enseignement en sont un bon exemple : voici les uns après les autres les différents arguments employés contre les profs. Voyons la pertinence de chacun d'eux…

 

Pour une médecine fondée sur la preuve et la recherche comparative

 

On suppose souvent que les seuls essais cliniques valable scientifiquement sont les études contrôlées en double aveugle et avec placebo, l'étalon-or méthodologique. Ces essais sont effectivement utiles pour comparer les effets d'un produit et ceux d'un placebo, mais ils ne fournissent pas les informations dont les patients et les organisations de santé ont réellement besoin. Si je souffre par exemple de douleur dorsale, peu m'importe de savoir si le médicament X ou Y marche mieux qu'un placebo ; ce que je j veux savoir, c'est quel traitement je devrais choisir parmi les nombreuses thérapies disponibles, officielles ou alternatives : la kinésithérapie ou les médicaments proposés par mon médecin, ou bien l'acupuncture, l'ostéopathie, ou que sais-je encore ?Le meilleur moyen de répondre serait de comparer les résultats des différents traitements, par des essais aussi honnêtes que possible et sur un pied d'égalité. La question serait purement pragmatique : qu'est-ce qui marche ?

 

 

 

Oui à l'impôt !

 

IMAGE : Sécurité: Avec ou sans impôts ?

Sécurité: Avec ou sans impôts ?

 

IMAGE : Secours: Avec ou sans impôts ?

Secours: Avec ou sans impôts ?

 

IMAGE : Education: Avec ou sans impôts ?

Education: Avec ou sans impôts ?

 

 

La nature humaine

Nos comportements de l'âge de pierre (3/3)

 

L’être humain actuel a été façonné par les conditions particulières de la préhistoire qui a duré des millions d’années. Les 500 ans qui nous séparent du moyen-âge ou encore les 5 000 à 10 000 ans qui se sont écoulés depuis la fin de la préhistoire sont négligeables à l’échelle des temps nécessaires aux processus de l’évolution (et notamment pour qu’une mutation génétique puisse se répandre de manière significative). Ainsi, il n’existe pas de différences biologiques (y compris génétiques) qui distinguent l’humain d’aujourd’hui des humains préhistoriques. Les différences qui nous semblent pourtant flagrantes, ne sont que des différences culturelles cumulées ...

 

Pour une réforme des collèges

 

NON ! L’excellence de la France ne doit pas se résumer aux langues vivantes ou aux langues mortes ! Pourquoi de « bons élèves » devraient-ils perdre leur temps à parler une langue disparue (le latin) ou en voie de disparition (l’allemand) ?L’enseignement du latin, peut, c’est vrai, avoir un intérêt pour aider les élèves à la maîtrise du français. Dans ce cas, pourquoi serait-il réservé aux « bons élèves » et justement pas à ceux qui ont des difficultés dans la maîtrise de leur propre langue ? L’enseignement du latin (ou du grec) n’a d’intérêt que s’il ...