NEOPOLIS

Rechercher un article

Nos idées (Néopolis)

Vos idées (citoyens)

Leurs idées (politiques)

Toutes les idées

Tous les dossiers

Le gouvernement hybride

EXPRIMEZ-VOUS !

Si vous avez, vous aussi, des idées à proposer sur le site Envoyez les dans " Vos idées citoyennes " en cliquant ICI.Les meilleures seront publiées !

PROPOSITIONS

par champ ministériel

Cohesion sociale

Culture

Ecologie

Economie

Education

Institutions

Sante

Transports

Tous les champs

Millefaces Axid Flech Vue sur la vie M contre N Neopolis En pleine cible




Pour une prise en compte du vote blanc et une modification du scrutin presidentiel.

par François Bayrou (10-06-2006)

Reconnaissance du vote blanc, en contrepartie de l’instauration du vote obligatoire.

 

Reconnaître les vote blancs, les comptabiliser dans les suffrages exprimés, rendre le vote obligatoire : les propositions de François Bayrou pour modifier le visage de l’élection et offrir une expression à tous les citoyens.

Il ne suffit pas de comptabiliser les votes blancs, ce qui est déjà le cas puisqu’ils sont actuellement assimilés à des votes nuls. Il faut aussi prendre en compte les bulletins blancs dans la détermination des suffrages exprimés.

Cela signifie que pour obtenir une majorité de premier tour, il faudra regarder l'ensemble de l'expression, le vote blanc en faisant partie. Peut-être découvrira-t-on alors que certains votes extrémistes n'étaient pas autre chose que des votes blancs. Un choix différent est un vote qui compte aussi.

Cela induit une conséquence pour l’élection présidentielle. Constitutionnellement, rien ne justifie la présence de seulement deux candidats au second tour de l’élection présidentielle.

Si on avait ouvert le principe qui vaut pour toutes les autres élections, c’est-à-dire la qualification au deuxième tour des candidats ayant atteint un seuil très important, par exemple 10 % des électeurs inscrits, il y aurait eu trois candidatures en 2002 et l’élection n’aurait pas eu le même visage. »

Le vote doit être rendu obligatoire

La démocratie représentative supppose une juste représentation des citoyens au Parlement. Tous les grands courants d’opinions doivent donc être présents à l’Assemblée. Le mode de scrutin doit inciter à une juste représentation de la majorité féminine du peuple, comme des origines, des expériences professionnelles ou culturelles dans leur diversité.

« Tous les citoyens français ont un droit égal à se voir représenter au Parlement. Aujourd’hui, 19 % d’entre eux sont représentés par 63 % des sièges, tandis que 50 % de ceux qui sont allés voter au 1 er tour des présidentielles ne sont représentés par personne ! Tous les courants d’opinion principaux, au-dessus de 5 % des voix, doivent être représentés par des élus à l’Assemblée nationale.

 

Recommander cet article : .

2.5/5 (15 votes)

 

COMMENTAIRES

QUELQUES ARTICLES ASSOCIES

Vers une nouvelle démocratie

Pour la création de référendums spécialisés (21-03-2012 par Jiby)

Pour une prise en compte du vote blanc et une modification du scrutin présidentiel. (10-06-2006 par François Bayrou)

Simplification des lois (13-02-2013 par Commission des lois)

 

 

ENVOYER UNE IDEE CITOYENNE