NEOPOLIS

Rechercher un article

Nos idées (Néopolis)

Vos idées (citoyens)

Leurs idées (politiques)

Toutes les idées

Tous les dossiers

Le gouvernement hybride

EXPRIMEZ-VOUS !

Si vous avez, vous aussi, des idées à proposer sur le site Envoyez les dans " Vos idées citoyennes " en cliquant ICI.Les meilleures seront publiées !

PROPOSITIONS

par champ ministériel

Cohesion sociale

Culture

Ecologie

Economie

Education

Institutions

Sante

Transports

Tous les champs

Millefaces Axid Flech Vue sur la vie M contre N Neopolis En pleine cible




Pour une definition claire de la signaletique concernant les categories auxquelles appartiennent les emissions diffusees. (films contenant des scenes de sexe)

par Jiby (12-12-2010)

Tout programme contenant des scènes ayant attrait au sexe de façon implicite entrerait dans la catégorie "interdit aux moins de 12 ans".

Tout programme contenant des scènes ayant attrait au sexe de façon explicite entrerait dans la catégorie "interdit aux moins de 16 ans" pour les films "érotiques" et "interdit aux moins de 18 ans" pour les films "pornographiques".

 

De plus en plus de jeunes enfants accèdent à des images d'ordre sexuel dans des films télévisés pourtant non présentés comme érotiques ou pornographiques.

Il n'est donc pas possible pour des parents consciencieux qui voudraient filtrer les programmes, de le faire correctement.

C'est la raison pour laquelle la diffusion de programmes contenant des scènes de sexe doit être plus réstrictive:

- Les programmes contenant des scènes implicites ayant rapport au sexe (les scènes ne se voient pas mais sont suggérées par des cris, des discussions, des mots, des objets, etc.) seraient "interdits aux moins de 12 ans".

- Les programmes contenant des scènes explicites ayant rapport au sexe seraient "interdits aux moins de 16 ans" si les scènes sont érotiques (on voit les ébats amoureux mais on ne voit pas les parties génitales).

- Les programmes contenant des scènes explicites ayant rapport au sexe seraient "interdits aux moins de 18 ans" si les scènes sont pornographiques (on voit les ébats amoureux y compris les parties génitales).

Ces films pronographiques ne représentent pas une réalité des relations amoureuses et peuvent perturber le développement normal de la sexualité des enfants et des adolescents.

 

Recommander cet article : .

3.4/5 (16 votes)

 

COMMENTAIRES

ENVOYER UNE IDEE CITOYENNE